Épisode 1 : quand notre héros découvre qu’il faut avoir une ligne éditoriale…

ligne éditoriale personal branding

Tu vois, toi qui me lis depuis si longtemps, et sur tellement de blogs et de réseaux sociaux différents, je crois que je n’ai jamais autant galéré qu’avec ce blog…

Peut-être parce qu’il porte mon nom, je sais pas, ou qu’il traite de personal branding, un sujet que j’adore et qui forcément, m’empêche d’être vraiment bien objectif.

En fait, sur ce blog, je crois que depuis 1 an qu’il est lancé, je n’ai fait que de la merde…

Pourquoi ? parce que j’ai voulu réutiliser toutes les vieilles recettes que j’avais utilisé jusqu’à présent pour réussir…

J’ai voulu parler de bouquins : ça a été un échec. Pas parce que j’avais pas de public, mais parce qu’au fond de moi, j’avais pas envie de pondre à nouveau un blog littéraire…

J’ai voulu parler de storytelling : totalement débile comme idée ! Quand t’as la chance d’avoir le nom de domaine storytelling.fr, c’est sur ce blog là que tu parles de raconter des histoires !

Des fois, je crois, faut vraiment que j’arrête de me raconter des conneries à moi-même…

Et puis, après, j’ai voulu m’amuser à parler de webmarketing… mais qu’est-ce que c’est chiant de parler de ça ! Mis à part pour se faire des sensations et se rassurer dans le fait qu’on est bien un expert, je crois que ça avait vraiment rien à foutre sur un blog personnel.

C’est alors que j’ai eu l’envie de parler de personal branding, c’est à dire de cette expertise que je n’ai jamais valorisée, simplement parce que chez moi, elle m’est naturelle.

Je sais depuis toujours que si j’ai envie de vendre un truc, ou si je veux qu’un client à moi vende un truc, il va devoir capitaliser sur la chose qu’en général il néglige le plus, à savoir lui-même et son image.

J’ai réfléchi longtemps sur la meilleure manière d’en parler… J’ai été un bon élève, j’ai cherché plein de mots clés, je me suis dit que c’est comme ça qu’on faisait…

Et puis finalement, il y a deux jours, je me suis dit que tout ça, ça valait quand même vraiment pas grand chose.

Et que le meilleur moyen de parler de personal branding, ben c’était peut être juste de parler de moi, et de ma propre vie d’entrepreneur.

C’est pour ça que si tu viens régulièrement sur ce blog, tu vas te rendre compte que tout a changé, enfin, l’essentiel… Tous les articles présents jusqu’à présent ont été rapatriés sur storytelling.fr, parce que c’était leur place, et leur bonne place…

Et puis que j’ai, par la même occasion, réhabilité mon podcast, Boost Your Storytelling, parce que maintenant, je sais qu’il fait vraiment sens, parce qu’il va raconter MON HISTOIRE !

Bref, je crois que sur ce blog, désormais, on va vraiment bien se marrer à parler sans aucune langue de bois…

Et ça, c’est une vraie putain de ligne éditoriale ! En tous cas, une ligne éditoriale qui est pleinement dans ma zone de kiff, et qui n’est pas un truc que j’ai construit simplement pour donner de moi une bonne image.

Et c’est mon meilleur conseil pour toi qui a envie de démarrer ton personal branding : commence par savoir de quoi tu veux vraiment parler, ce qui fait vraiment sens pour toi, et fais-toi vraiment plaisir à en parler.

C’est là où tu vas vraiment commencer à attirer l’attention sur toi, et à intéresser ta communauté.

Publié par Lionel Clément

Storyteller professionnel depuis de nombreuses années, j'accompagne les entreprises à définir leurs stratégies de communication grâce aux techniques du storytelling ! Je suis également un passionné de créativité et j'accompagne les entreprises dans la mise en oeuvre de la créativité au sein de leurs équipes pour leur permettre d'INNOVER !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.