Accueillir le doute pour continuer à avancer…

Et bien, on peut dire que ça me fait vraiment bizarre de revenir trainer mes guêtres par ici… Voilà plusieurs mois que je n’avais pas écrit sur ce blog, pourtant à peine lancé, et que je ne parvenais plus, d’ailleurs, à communiquer pour moi-même et pour mon entreprise…

Pour quelle raison ?

Parce que pendant toutes ces semaines d’absence, j’ai été habité par un doute terrible, profond… Ce moment où, même si tout semble te réussir, tu te retournes sur toi-même et tu te dis : « mais quel sens ça a, tout cela, finalement ? »…

Depuis 6 ans, mon métier, c’est le storytelling que je déploie dans les entreprises au travers de stratégies marketing.

Je suis convaincu, au plus profond de moi, que ce que je fais apporte énormément de valeur à mes clients et cela me rend profondément heureux et reconnaissant, parce que je fais ce que j’aime, ce que j’ai décidé de faire alors que je n’avais que 5 ans : raconter des histoires pour rendre le monde qui nous entoure plus intelligible.

mais ces dernières semaines, j’ai dû opérer un énorme travail de remise en question… Simplement parce que je me suis demandé en quoi ce que je faisais contribuait, à sa manière, à changer le monde.

Ça peut sembler con, et même terriblement prétentieux de penser que ce qu’on fait doit nécessairement contribuer au bien commun, mais nous n’avons pas suffisamment conscience, à mon avis, de l’impact individuel que nous avons, que ce soit sur les autres ou sur notre environnement.

Bien entendu, je pourrais continuer à vivre, comme tout le monde, en pleine dissonance cognitive, me persuader que je suis quelqu’un de bien et me dire que l’impact que j’ai, c’est en définitive un peu un mal nécessaire… Que je n’ai pas véritablement le choix.

Mais quand on regarde les choses en face, on se rend compte que le choix, nous l’avons toujours. Le choix, c’est ce qui constitue notre humanité.

Un proverbe arabe (en tous les cas, c’est ce qu’on m’en a dit 😉 ), dit que Dieu nous aimait tellement qu’il nous a donné la seule chose que lui-même n’avait pas, à savoir le choix.

Ce proverbe ne cesse de me poser question : pourquoi renonçons-nous si facilement à notre capacité de choisir, notre liberté d’être qui nous voulons être ?

Et lorsque je fais mon métier, suis-je véritablement aligné avec moi-même et mes valeurs ?

Pour aller plus loin, mon personal branding n’est-il qu’une pure construction marketing ou est-il, au contraire, une réelle expression de ce que je suis ?

Vous allez vous dire que je suis bien torturé, et vous aurez raison. Mais je suis comme ça, j’ai besoin de savoir que ce que je fais a du sens, et cette certitude du sens, pour émerger, doit se nourrir d’une émotion a priori particulièrement négative : le doute.

Pourtant, le doute n’est pas une émotion si négative que cela ! Le doute peut réellement être un moteur car en nous poussant à nous remettre en question, ou à remettre en question le monde qui nous entoure, le doute nous permet de progresser.

Le doute nous permet de trouver cette force intérieure incroyable : notre raison d’être et d’entreprendre.

Et en 6 ans dans mon entreprise, je me suis rendu compte qu’au final, je ne m’étais jamais vraiment posé cette question !

Moi qui aidait des entrepreneurs à développer leur vision et leur projet, je ne m’étais jamais posé à moi-même cette question évidente : « mais pourquoi fais-tu tout cela ? ».

Ces quelques semaines de doute thérapeutique, accueillies au départ avec crainte, puis, rapidement, avec beaucoup de plaisir, m’ont permis ainsi de poser ma vision, et de reprendre mon chemin professionnel sur de nouvelles bases :

  • M’investir désormais uniquement dans des projets qui, selon moi, font sens
  • Développer des projets personnels pour ne pas perdre le contact avec l’énergie d’entreprendre
  • Fabriquer avec mes mains, et pas qu’avec mon intellect
  • Ne plus m’associer avec des personnes ou des projets que je ne sens pas et écouter un peu plus mon intuition

Accueillir le doute, au final, m’a permis de repartir sur des bases plus saines, en me poussant à me poser les bonnes questions. Et cela m’a permis de mieux comprendre les raisons profondes de ma passion d’entreprendre.

Catégories :

Un commentaire sur « Accueillir le doute pour continuer à avancer… »

  1. Voilà pour quelles raisons le WHY est si utile à tout entrepreneur, à toutes les entreprises, de toutes les tailles.
    Parce que nous avons tôt ou tard cette question qui s’en revient…

    Et si tu apportes, avant même de te lancer, la réponse, alors, tu seras toujours en phase.

    Cela n’élimine pas définitivement le doute, cela apporte un bon élément de réponse, une base saine, solide, fiable. Et peut-être que lorsque cette question se posera, ce sera l’heure de changer de voie…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.